Assemblée Générale

Le mercredi 6 juin aura lieu notre Assemblée Générale
(à partir de 17 h)

Principaux points à l’ordre du jour :
-Bilan d’activité et rapport financier
-Renouvellement d’une partie des membres du C. A.
-Projets en cours

Publicités

Parution prochaine

La mise en page du Bulletin n°69 de mai est presque achevée. Vous y trouverez notamment des articles sur :
L’École manufacturière
Le cimetière Saint-Jean
Elbeuf et la Belle Jardinière
L’entreprise textile familiale Pellerin
L’hôpital d’Elbeuf
Le drap sous toutes ses coutures

Parution prévue le 9 mai 2018

Seare : Rapport moral et d’activités 2017

La SEARE a choisi de présenter l’activité des archéologues au travers du thème «  la chasse au cours de la préhistoire »

Autour d’une frise chronologique qui montre l’évolution du climat depuis 800 000 ans les visiteurs ont pu se rendre compte des profondes modifications sur la faune et la flore durant les différentes phases climatiques.

L’homme, lui aussi, a su s’adapter à tous ces changements.

Nous avons choisi « la chasse » comme thème générique car c’est une activité essentielle pour les hommes préhistoriques, manger de la viande, source de protéines étant indispensable pour son évolution.

L’homme, chasseur cueilleur devait chasser en groupe pour espérer attraper un animal et ainsi nourrir tout le clan. La chasse a un rôle social important au cours de la préhistoire.

lire le rapport moral et d’activités ici

Noël Jacques Lefebvre-Duruflé

Noël Jacques Lefebvre-Duruflé

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8450330m/f1.item

Noël Jacques Lefebvre-Duruflé est un manufacturier, homme de lettres et homme politique français, né à Rouen (paroisse Notre-Dame de la Ronde)1 le 19 février 1792 et mort à Pont-Authou (Eure) le 3 novembre 1877.

Biographie

Alors qu’il suivait les cours de l’École de droit à Paris, Noël Lefebvre publie en 1811 une Lettre de Nicolas Boileau à M. Etienne. Charles-Guillaume Etienne (auteur des Deux gendres, une comédie en 5 actes et en vers, jouée au Théâtre-Français en 1810) venait d’entrer à l’Académie française. Mais il était également censeur général de la police et des journaux. Flatté, il le fait entrer dans l’administration du ministère d’État puis, en 1814, au Conseil d’État. Mais la chute de l’Empire et la Restauration des Bourbons entraînent la révocation du jeune Lefebvre.

lire la suite ici

Elbeuf fut-elle une « ville d’interdits de séjour » ?

Elbeuf fut-elle une « ville d’interdits de séjour » ?

Pierre Largesse

Bulletin N° 39- Avril 2003 – Société de l’Histoire d’Elbeuf

Bulletin ici

Combien de fois un habitant d’Elbeuf ou un élu, a-t-il été interpellé : « Est-il vrai qu’Elbeuf a été (ou pire encore, est) une « ville d’interdits de séjour » ?

Pour qui aime sa ville, la question est un peu offensante, un peu méprisante aussi – c’est du moins ainsi que nous la ressentons. Elle semble en effet sous-entendre, impliquer, un jugement de valeur qui serait : « Voilà donc pourquoi la délinquance y est si notoire et plus grande qu’ailleurs ! ». Mais l’interrogation souvent formulée, devient une affirmation.

Comment répondre à cette récurrente et irritante question ? lire la suite ici